Tremplin

à vous de choisir !

Pour voter, c’est par ici

Nouveau festival dans la Manche, Le Vertuose Festival organise un tremplin pour sa deuxième édition.

Celui-ci est à destination des lycées et écoles de musique pour faire connaître des groupes locaux amateurs et promouvoir la pratique musicale. La date limite pour le dépôt des candidatures a été fixée au 1er juin.

Des concerts seront organisés sur Saint-Lô début septembre pour départager les groupes pré-sélectionnés.

Le groupe qui remportera le tremplin aura l’opportunité d’ouvrir Le Vertuose Festival le 7 octobre prochain, aux côtés d’autres groupes locaux reconnus.

Télécharger le règlement du tremplin :RÈGLEMENT Tremplin VF 2017

 


Les groupes présélectionnés sont :


METEOR

Originaire de la région Cherbourgeoise, le groupe s’est formé en 2014. Mené par Corentin COSSERON au chant et à la basse, les frères Tony et Yann MARTINE à la guitare ainsi que Gilles DUCLOS à la batterie.

Le groupe compose et adopte rapidement un style Heavy-Rock. De 2015 à 2016, le groupe se produit largement dans la Manche et se trouve diffusé sur une radio locale (France Bleu Cotentin).

Début 2017, METEOR s’exporte dans le Calvados afin de participer au tremplin EMERGENZA où il conquit le public Caennais en se qualifiant pour jouer au Big Band Café.   

En février 2017, le groupe tourne son premier clip et envisage de sortir son premier E.P. d’ici la fin de l’année.


KATTEMUSEN

Le duo a vu le jour en mai 2016. Alors qu’Aurélia se prépare à faire une scène ouverte avec quelques compositions personnelles, Gabriel propose de l’accompagner. Banco !

Lors de la première scène, le public est conquis: par la voix d’Aurélia, qui peut autant s’ancrer dans un morceau bluesy, que créer une atmosphère légère et féérique en caressant les aigus, et par l’homme-pieuvre, Gabriel qui donne vie à Kattemusen en jouant basse, tambourin et grosse caisse à la fois.

Finalement, le public est séduit par la complicité de ce duo indissociable.


The Edible Toadstool Orchestra (TETO),  

résultat de la fusion d’une base rock métalloïde et de musiques du monde telles que le ska, jazz, bossa nova, samba et plein d’autres encore, clôturera la série des concerts du tremplin.

Avec des sonorités tantôt directes, tantôt progressives, souvent fantasques, agrémentées de textes imagés, ils garantissent un spectacle déjanté et énergique digne des meilleurs cartoons ! »